Les systèmes d’exploitation sont indispensables pour exploiter et administrer les serveurs. Au fil des années, ils se sont nettement améliorés pour répondre à la croissance de l’interconnexion. Actuellement, la concurrence est rude du côté des systèmes d’exploitation et entre les grands acteurs il n’existe quasiment pas de différence qualitative.

La famille Unix

Les systèmes d’exploitation Unix sont considérés comme les meilleurs en matière d’hébergement de serveurs. Ils disposent d’architectures modulaires qui s’adaptent aux besoins de chaque utilisateur. Parmi les systèmes populaires se trouve Linux. Il est reconnu pour sa fiabilité et son efficacité dans le domaine du Web et les serveurs e-mail. De nombreuses applications open source sous Linux permettent de gérer des pages web, des blogs et forums ou des systèmes de gestion de contenu. Il a l’avantage d’être gratuit et semble être une cible peu visée par les cybercriminels. Faut-il rappeler que les distributions GNU / Linux répondent chacune à des besoins différents. Par exemple, Red Hat Enterprise Linux est un système développé pour les entreprises. Il a l’avantage d’être stable et compatible avec de nombreux logiciels indépendants.

La série Windows orientée serveur de Microsoft

Le système Windows Server a l’avantage d’être facile à prendre en main. Il permet aisément d’effectuer la configuration des réseaux et d’héberger les interfaces utilisateur. Sur le plan technique, ce système présente un intérêt majeur pour l’utilisateur puisqu’il peut contrôler en exclusivité toutes les ressources matérielles. Il peut également bénéficier d’une assistance à long terme. Par ailleurs, le système est compatible avec un certain nombres d’applications. Cependant, il rencontre quelques difficultés comme sa vulnérabilité aux logiciels malveillants et la présence fréquente d’erreurs. Ses licences ne sont pas non plus gratuites. Quel que soit le type de système d’exploitation de serveur choisi, il est important pour un organisme ou une entreprise de considérer ses données en les sécurisant dans un data center fiable, puissant et qui dispose de toutes les ressources nécessaires pour l’accompagner tout au long de son développement.